Blog Annuaire du Sud
Divers

Quelques astuces pour l’élevage de la carpe koï

Les carpes koï figurent parmi les espèces de poisson les plus populaires en Asie surtout au Japon où elles ont été élevées pour la première fois. Symbolisant la virilité, l’amour ou encore la chance, elles sont très appréciées et introduites dans la majorité des maisons et familles. Elles ont même donné lieu à de nombreux mythes et œuvres d’art. Le poisson carpe koï apprécie également le contact de l’homme et s’apprivoise assez facilement, ce qui en fait un animal de compagnie idéal.

Quelles sont les spécificités de la carpe koï ?

Les carpes koï sont des poissons qui sont facilement reconnaissables par leurs couleurs variées (blanche, jaune, rouge, orange, bleue, etc.) et étincelantes ainsi que leurs mouvements gracieux qui attirent immédiatement l’attention. Elles sont élevées dans un grand bassin ou dans des étangs de jardin extérieurs où elles peuvent vivre jusqu’à 80 ans en moyenne. Il s’agit également d’une espèce de poisson robuste, paisible et de grande taille, pouvant atteindre 75 cm de long pour les femelles et 90 cm pour les mâles. Quant à leur alimentation, les poissons koï sont omnivores et se nourrissent à la fois de végétaux et de petits animaux. Dans ce sens, il est à noter que de nombreux éleveurs utilisent un distributeur nourriture carpe koï pour nourrir leurs poissons. Ce dernier renferme entre autres des granulés flottants ou coulants avec des larves, des vers, des insectes ou encore des légumes bouillis. Les couleurs des granulés correspondent également à différents nutriments dans la nourriture pour carpe koï. En général, les produits riches en matières végétales sont de couleur verte tandis que ceux contenant plus de matières animales sont de couleur rouge. La gamme de prix de l’alimentation pour carpe koï est également assez large et varie essentiellement en fonction des ingrédients utilisés.

Autres points importants

L’espérance de vie et la vitesse de croissance des carpes koï dépendent généralement des conditions environnementales. En effet, elles ont besoin d’une alimentation adéquate, d’un espace approprié à leur taille imposante ainsi que d’un climat doux. Dans ce sens, il faut souligner que même si les koï peuvent vivre dans des conditions d’eau variables, elles sont très sensibles aux changements de température. Il convient ainsi de leur fournir un habitat assez profond avec des plantes aquatiques, immergées, semi-immergées ou flottantes comme les roseaux, les nénuphars ou encore les jacinthes d’eau afin qu’elles puissent se protéger du soleil et se rafraîchir lorsqu’il fait trop chaud. De même, il faudra prévoir un système de chauffage flottant en hiver afin de faire fondre la glace à la surface du bassin et pour que les poissons puissent mieux capter l’oxygène. D’ailleurs, il est vivement conseillé de consulter un magasin d’aquariophilie qui dispose de matériel de bassin de qualité et adapté à tous les besoins et à toutes les saisons.

Related posts

Un sommeil réparateur garanti grâce à un matelas naturel et de haute qualité

Goodies éco-responsables : optez pour des graines et des accessoires de plantation

Le couteau papillon

Recourir aux services de VTC

Choisir l’alliance parfaite pour votre bague de fiançailles

Comment utiliser le cannabis thérapeutique ?

Comment choisir un avocat franchisés Paris et comment le rémunérer ?

Droit de grève d’un salarié du secteur privé

Réaliser son t-shirt personnalisé à moindre coût !