Europe et Environnement

Lien du site : http://europeetenvironnement.eu

Le marché de l'électricité en France est, à en croire les récentes statistiques parues dans les journaux spécialisés, l’un des marchés qui rencontrent la plus grande croissance en France mais également dans de nombreux autres pays. De toute évidence, toutes les entreprises comme tous les particuliers ont besoin d’électricité pour se développer et la demande est forcément croissante d’année en année, en parallèle à l’augmentation du nombre de ménages et d’entreprises dans l’Hexagone. Voilà l’une des raisons principales qui permet de comprendre tout l’engouement existant autour du marché de l’énergie en France.


 


Comment se constitue précisément le marché de l’électricité en France ? Quels sont les principaux acteurs de ce marché qui détiennent le plus de parts de marché ? Quelles sont les évolutions à attendre sur un marché en perpétuelle croissance mais dont les tarifs font l’objet d’une rude bagarre entre les acteurs en présence ? Toutes les réponses à ces questions, et bien plus encore, dans les lignes qui suivent. Les chiffres relatifs au marché de l'électricité en France permettent aisément de comprendre le développement rencontré par ce secteur spécifique de notre économie. Durant l’année 2015, la consommation d’électricité a atteint 475,4 TWh, plaçant la France dans les premiers pays consommateurs en Europe. Pour ce qui est de la production, la France est également dans les meilleurs pays européens grâce à une production évaluée à 546 TWh. Une production qui permet d’avoir une balance positive et de vendre le surplus de production aux autres pays. Retrouvez la consommation d'électricité dans le monde par pays et par habitants. Pour ce qui est de l’origine de l’électricité produite en France, plus de 76% provient du nucléaire, 17,5% des énergies renouvelables dont 10,8% pour l’hydraulique, et les 6,2% proviennent de l’énergie fossile. Mais qu’en est-il du duel opposant les principaux acteurs de ce marché de l’électricité en France ? Aujourd’hui, EDF est encore et toujours le véritable leader sur le marché de l’électricité en France, avec presque 90% de parts de marché. Un règne sans partage que l’on doit à l’ancien statut d’EDF d’entreprise détenue par l’Etat. Mais aujourd’hui, de nouveaux acteurs apparaissent sur le marché comme ENI ou Direct Energie, des acteurs qui réussissent tout de même à grappiller 7,1% pour les fournisseurs alternatifs et 4,3% pour les entreprises locales de distribution. Mais cette domination sans partage serait-elle en train de prendre fin grâce aux nouvelles offres que l’on peut rencontrer sur le marché de l’électricité ?

fr