Blog Annuaire du Sud
Divers

Le couteau papillon

Le couteau papillon (fan knife en anglais) est un outil tranchant intéressant, de par sa caractéristique. Comme tout couteau, il présente une lame coupante et une manche. Cependant, pour pouvoir l’utiliser, il faut exercer un certain mouvement, car il s’agit d’un couteau pliant. La lame du « fan knife » se libère seulement lorsque les deux branches mobiles se joignent vers le bas et forment la manche. En position fermée, le couteau cache ainsi sa partie tranchante par le biais des deux branches remontées. Le « fan knife » est un outil bien pensé, notamment en termes de système de sécurité. En effet, il présente un loquet rotatif ou à ressort. Ce dernier se dénomme latch ou T-lach, dans le cas d’une forme de pièce en T. Le « fan knife » propose une prise en main facile permettant de réaliser diverses représentations telles que les lancers ou les rotations avec une seule main. Ces « tricks » sont uniquement pratiqués par des professionnels dénommés « flippers ». Le point fort du couteau réside dans son mode de pliage singulier qui renforce sa sécurité. L’outil peut être rangé n’importe où et s’apprécie particulièrement par sa maniabilité.

Le débat sur la véritable origine du couteau

Les « tricks » sont des gestes particuliers réalisés avec le « fan knife » ou balisong en tagalog. Ils seraient originaires des arts martiaux philippins, notamment le Kali Arnis. Il paraît que les « tricks » compteraient parmi les styles de combat du Kali Arnis. L’origine du balisong serait, d’un autre côté, européenne, d’où son appellation « Cuchillo de balé » suite à la décolonisation. Certaines personnes, par contre, affirment que le couteau serait né à Hong Kong. Le débat n’a pas mené à une conclusion, il a plutôt conduit à l’atteinte de deux objectifs. Le premier représente la reconnaissance du produit sur le marché international. La seconde réussite concerne la création de communautés sur les cinq continents. Celles-ci ont vu le jour grâce à la passion et au savoir-faire des « flippers ». Ils ont su maîtriser l’art du « tricks » malgré le danger qui se tenait face à eux, grâce à leur dextérité qu’ils ont perfectionné.

S’exercer avec le balisong d’entraînement

Les professionnels les plus reconnus en matière de manipulation du « fan knife » sont Talila Craig, Eddie Fernandez, Jeff Imada ou encore Tony Ferrer. Ces stars ne sont pas arrivés à ce stade par hasard ou par un simple claquement du doigt. Si vous souhaitez développer une certaine habileté dans la réalisation des figures, vous devez vous exercer et savoir faire preuve de persévérance. À noter que la maladresse est fréquente au début et vous n’échapperez point à la règle. Heureusement, vous pouvez vous protéger tout en vous exerçant grâce au « fan knife » d’entraînement. Cet outil présente le même aspect que le couteau réel, mais se distingue par une lame non coupante et une pointe arrondie.

Related posts

Les fleurs séchées : à acheter pour ses différents avantages

Faites sensation en arrivant en voiture ancienne le jour de votre mariage !

Pourquoi est-il nécessaire de boire de l’infusion cbd ?

La gestion du recrutement

Réaliser son t-shirt personnalisé à moindre coût !

Parrainage go mojo : recevoir un supplément en s’inscrivant

Comment utiliser le cannabis thérapeutique ?

Revue de détails de toutes les méthodes d’administration du CBD

Choisir un cadeau pour son amoureux